Bienvenue chez CENTURY 21 Immobilière les Châteaux, Agence immobilière SELESTAT 67600

Immobilier : ce qui va se passer maintenant que le reconfinement a commencé

Publiée le 02/11/2020

Pour donner un « coup de frein brutal aux contaminations au Covid », Emmanuel Macron a annoncé que nous serions reconfinés - a minima - jusqu’au 1er décembre. À l’image du confinement de mars dernier, ce reconfinement est national. Les établissements - non essentiels - accueillant du public sont fermés, les réunions privées sont interdites, les déplacements entre régions sont proscrits et le télétravail redevient la règle. En revanche, les écoles demeurent ouvertes. Enfin, « l'économie ne devant ni s'arrêter, ni s'effondrer, l'activité continue, les services publics restent ouverts, usines, exploitations agricoles et BTP continuent de fonctionner ». Immobilièrement parlant, voici ce qu'implique l'Acte 2 du confinement.

Dans son allocution télévisée, Emmanuel Macron a insisté sur le fait que « l'économie ne devait ni s'arrêter, ni s'effondrer ». Malgré le confinement, l'activité « continuera avec plus d’intensité, ce qui veut dire que les guichets des services publics resteront ouverts, les usines, les exploitations agricoles, les bâtiments et travaux publics continueront de fonctionner ». En revanche, les « établissements accueillant du public seront fermés ». Jugées « non essentielles » et ne bénéficiant d'aucune dérogation d'ouverture, les agences immobilières sont donc contraintes, une nouvelle fois, de baisser le rideau… Si elles sont fermées au public, les agences immobilières restent toutefois joignables à distance. De plus, les déplacements sont limités (l’attestation de sortie fait son grand retour !), les trajets inter-régionaux proscrits et les réunions privées - de plus de six personnes - interdites, tout comme les visites de logements qui dovent être reportées.

Pour pallier ces interdictions, professionnels et particuliers peuvent néanmoins s’appuyer sur les outils technologiques dont le premier confinement avait précipité la mise en place : logiciels permettant de signer des mandats et des ventes à distance sans avoir à demander de procuration, applications pour faire visiter un logement sans devoir quitter le sien…